Les dangers du bisphénol : quelques précisions...

vendredi 1er janvier 2010
popularité : 5%

Ce qu’est cette substance... dans quels produits quotidiens on la retrouve... Les dangers suspectés...

Ce qu’est le bisphénol

Composé chimique entrant dans la composition de certaines matières plastiques, le bisphénol A (BPA) est un perturbateur endocrinien qui imite l’hormone sexuelle féminine, l’œstrogène.

Dans quoi trouve-t-on du bisphénol ?

Transparent, léger et résistant, il intègre aujourd’hui de nombreux conditionnements alimentaires, tels les récipients plastiques compatibles avec le micro-ondes, le petit électroménager de cuisine, les bouteilles d’eau réutilisables ou encore le revêtement de conserves et de cannettes. Ne se limitant pas à la sphère alimentaire, il est aussi utilisé dans la fabrication de pare-chocs, de lunettes, de ciments dentaires, de CD… Mais seul l’usage alimentaire, additionné à une source de chaleur permettant au produit de migrer dans les aliments, présente réellement un danger d’exposition.

Les inquiétudes à propos du bisphénol

Si l’on s’inquiète des effets néfastes sur la santé humaine dus à l’entrée en contact avec cette substance, la véritable polémique est née de la détection de BPA dans certains biberons.

S’appuyant sur le rapport américain du National Toxicology Program, ce constat s’est traduit au Canada par l’interdiction pure et simple du recours au BPA pour la fabrication de biberons.
Plus récemment, une étude américaine, relayée par le Réseau Environnement Santé ou RES (1), analysant des échantillons urinaires de 2 500 personnes, a révélé que 93 % de la population américaine est imprégnée de BPA, les enfants étant plus concernés que les adultes. On trouve ainsi cette substance dans le lait, la salive et le liquide amniotique. D’autres études, menées chez l’homme, ont démontré que le taux de fausses couches était plus élevé chez les femmes les plus imprégnées. On a également montré, « de façon significative » à en croire le RES, « que plus l’imprégnation d’une population en BPA est forte, plus le taux de maladies cardio-vasculaires, de diabète et d’atteinte hépatique est élevé ».
A la lumière de ces multiples travaux scientifiques, les Etats-Unis se sont finalement rangés du côté du Canada en invoquant le principe de précaution. De fait, les principaux fabricants américains de biberons ont décidé de stopper la commercialisation de leurs produits contenant du Bisphénol A.

POUR TOUT LE MONDE :
Faire les choix les plus sûrs en matière d’emballage et de stockage des aliments :

Préférez autant que possible pour les contenants ou le stockage de la nourriture les matériaux en l’état actuel les plus sûrs : gré, verre, inox ou acier inoxydable, terre cuite, céramique.

Eviter de chauffer de la nourriture ou des liquides dans des contenants en plastique.

Guide rapide des codes de recyclage des plastiques
si vous ne trouvez pas d’alternative au plastique :

Eviter :

N° 3 – PVC (Chlorure de Polyvinyle)

N° 6 – PS (Poly Styrène)

N° 7 – PC (Poly Carbonate)

Privilégier :

N° 1 – PET (Polyéthylène téréphthalate)

N° 2 – HDPE (Polyéthylène de haute densité)

N° 4 – LDPE (Polyéthylène de basse densité)

N° 5 – PP (Polypropylène)

>>> en savoir + sur les contenants en plastique (en anglais)

PARENTS :
toutes les questions sur le BISPHENOL A (BPA) que vous pouvez vous poser, André Cicolella porte-parole du RES y répond sur le forum dédié de Magic Maman

BPA, plastiques, biberons, exposition des bébés... : consultez les différents liens sur le BPA de la rubrique Prévention de Magic Maman


Certaines marques de biberons vendues en France annoncent désormais qu’elles ne contiennent pas de bisphénol... Alors...
Choisissons celles-là...

D’autres produits, cosmétiques en particulier, annoncent qu’ils ne contiennent pas de parabens et autres sustances suspectes... Faisons évoluer , en commateurs éclairés, les biens de consommation courante.


Agenda

<<

2018

 

<<

Septembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Conférence-Débat sur la Santé environnementale, Solution majeure à la crise sanitaire du Bassin Mininer

jeudi 1er février

23 février 18h30 HORNAING salle des Fêtes Ferrari

Organisée par l’Association APRES et les RES

Nouvelle brève N° 302

dimanche 26 novembre 2017