Les énergies renouvelables au Danemark

dimanche 15 mars 2009
par  Brigitte et Christiane
popularité : 4%

Le Danemark et l’énergie éolienne

Le Danemark est le pays au monde le plus équipé d’éoliennes , si on compare la puissance installée par habitant. Au Danemark, ,on compte 500 watts éoliens installés par habitant, 100 fois plus qu’en France.

Le Danemark est le premier fabricant d’éoliennes au monde . Plus de 30 000 personnes travaillent dans la filière éolienne, qui constitue le troisième poste d’exportation du pays.

Le Danemark est le pays leader en matière de parcs éoliens offshore . Le premier parc éolien jamais installé en mer l’a été au large des côtes du Danemark (à Vindeby en 1991). Le plus gros parc éolien offshore en fonctionnement à l’heure actuelle est danois : il s’agit du parc de Horns Rev.

Plus de 100 000 familles danoises sont actionnaires de parcs éoliens.

Au Danemark, aujourd’hui, outre l’implantation d’éoliennes en mer, l’activité se concentre sur le remplacement des anciennes et petites éoliennes par de plus grandes et plus puissantes.

Des oppositions à une politique ambitieuse

Pour acquérir l’autonomie énergétique la plus large possible, le gouvernement n’a d’autre choix que de confirmer cette politique offensive et s’est fixé comme objectif le doublement de la puissance produite d’ici 2025. Un parc de 1000 éoliennes de 150m de haut et de nouvelle génération devrait donc voir le jour d’ici cette date, et comme pour tout projet industriel majeur, le choix des sites d’accueil ne rencontre pas l’unanimité au sein de la population et des responsables locaux.

Afin de minimiser les coûts des nouvelles installations, le gouvernement a en effet choisi de les concentrer sur les 28 sites danois les plus exposés aux vents, dont la région de Frederikhavn Les deux autres solutions étudiées, construction de nouveaux sites en mer et répartition équitable du nouveau parc sur l’ensemble du territoire, se révèlent en effet bien plus coûteuses.

Les autorités locales des sites concernés avaient prévenu qu’elles ne se laisseraient pas imposer les nouvelles éoliennes sans réagir. Le maire de Frederikshavn estimait ainsi que les 60.000 administrés de cette commune très venteuse du Jütland à l’extrémité nord du Danemark seraient prêts à venir tous à Copenhague pour faire entendre leur mécontentement face aux nuisances inhérentes à la construction d’un parc éolien géant. Le vent a-t-il tourné ?

Frederikshavn, laboratoire expérimental

Sélectionnée en 2006 par les meilleurs experts, Frederikshavn est considéré comme l’endroit idéal pour "monter un laboratoire expérimental et montrer qu’il est possible avec la technologie existante de transformer en quelques années la consommation des énergies fossiles en énergies 100% renouvelables". Les dirigeants de Frederikshavn, qui ont été les hôtes d’orateurs célèbres comme l’ancien vice-président américain Al Gore, ont été "convaincus" d’agir après les perspectives dramatiques relatives au climat.

"Il fallait faire quelque chose et ne pas attendre que le monde entier se mette d’accord", rappelle le maire, soulignant que la ville est partie d’un postulat : "pourquoi ne pas commencer à une petite échelle avec Frederikshavn ?" Mais le soutien de la population "est indispensable pour sa réussite", relève Marie Halgaard Nielsen, responsable de la participation des habitants à ce projet. "Les gens demandent si cela en vaut la peine et veulent savoir si cela apportera du travail et de la croissance", résume-t-elle, d’où une réunion de "militants" à la maison de l’environnement pour en débattre en espérant qu’ils se feront le relais dans leur entourage.

Devant un champ de 8.000 m2 de panneaux solaires reliés à une centrale de chauffage, Flemming Soerensen, son responsable, espère une véritable volonté politique du gouvernement. "Nous pouvons réussir à condition qu’on nous aide", conclut-il, à l’adresse du gouvernement qui selon lui, "défend les énergies renouvelables par la parole et non par les actes, et sans en donner les moyens".


Le Danemark, qui était un des plus gros émetteurs de CO2 par habitant en Europe, semble convaincu qu’il est temps, URGENT D’AGIR POUR LA PLANETE...

Sources : dépêche AFP mars 2009
Bulletin du Minstère des Affaires étrangères et européennes.


Agenda

<<

2018

 

<<

Novembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Conférence-Débat sur la Santé environnementale, Solution majeure à la crise sanitaire du Bassin Mininer

jeudi 1er février

23 février 18h30 HORNAING salle des Fêtes Ferrari

Organisée par l’Association APRES et les RES