Résolution de début d’année : MARCHONS. L’écomobilité scolaire : le Pédibus, un moyen de lutter contre la pollution urbaine

mardi 1er janvier 2013
popularité : 21%

Le Pédibus existe un peu partout en Europe, et aussi dans la région Nord, comme à Vendegies-surEcaillon et à Lille et Roubaix. Pourquoi pas ailleurs ?

Le Pédibus consiste à conduire à pied ses enfants et leurs copains jusqu’à leur école, à tour de rôle encadrés par des parents équipés de chasubles fluorescentes. Le Pédibus fonctionne comme un vrai bus, selon un itinéraire déterminé par les parents, avec des arrêts marqués au moyen de panneaux par la collectivité, à des horaires choisis selon les besoins des familles et affichés.

Il est possible de déposer son enfant au terminus du Pédibus lorsque l’on habite trop loin. La distance maximale raisonnable est d’environ 1,5 km.

Enfants, parents et conducteurs signent une charte ou une convention pour garantir le bon fonctionnement du Pédibus et doivent garantir leur souscription à une assurance "responsabilité civile.

Le Pédibus n’est pas un service public, mais la Ville (comme celle de Lille) accompagne les parents dans la mise en oeuvre de cette opération de solidarité entre les familles.

Les objectifs

- Améliorer la sécurité sur le chemin de l’école. Un groupe est plus visible qu’un enfant seul. Le Pédibus responsabilise les enfants sur les dangers de la route. Ils apprennent à traverser une rue, à appréhender des situations dangereuses, à devenir autonome. Pour favoriser le pédibus, des aménagements sont parfois réalisés : passage piétons, signalétique, etc.

Avec un Pédibus, les embouteillages peuvent diminuer
.
-  Réduire la dépendance automobile et les dépenses en carburant des familles. 75% des enfants se rendant à l’école en voiture habitent à moins de 2 km. Or, d’après l’ADEME, le premier kilomètre est celui qui consomme le plus d’énergie, et il est aussi le plus polluant.

- Réduire la pollution aux abords des écoles : les bébés dans les poussettes des mamans piétonnes respirent à pleins poumons les gaz d’échappement des voitures des papas ou mamans conducteurs.

- Faire prendre conscience aux enfants qu’ils participent ainsi activement à la préservation de l’environnement

- Simplifier la vie des parents. Un gain de temps avec le principe d’échange, de réciprocité.

- Développer du lien social. Le Pédibus renforce la notion d’entraide. Les enfants retrouvent leurs amis, s’en font de nouveaux. Des rapports intergénérationnels peuvent se créer parfois avec le bénévolat de retraités, d’étudiants.

-  Favoriser la santé des écoliers, leur équilibre physique et psychique. Donner aux enfants l’habitude quotidienne d’une activité physique sans risque de fatigue. Réduire ainsi les risques de surpoids. La marche permet de se sentir plus dynamique, permet aussi de mieux se concntrer ppar la suite.

La préparation

Le rôle de chacun est bien précisé au départ :

- L’ (ou les) établissement(s) scolaire(s) : rédaction avec les élèves d’un règlement ou d’une charte ; confection d’affiches...

- Les parents sont acteurs au quotidien  : parents coordinateurs de lignes et parents conducteurs du Pédibus

- Le soutien de la Ville est d’une part matériel avec les gilets et les panneaux d’arrêts (comme les arrêts d’autobus) et d’autre part informatif pour toute la communauté éducative.

Les difficultés

La pérénisation des projets se heurte parfois au départ des parents volontaires. La sensibilisation aux bénéfices du projet est à renouveler, à renforcer chaque année scolaire.

Pour aller plus loin :

- http://www.youtube.com/watch?v=vki9caIVzdk Un témoignage video de 2010 sur un exemple alsacien

- http://www.youtube.com/watch?v=m4j8uYayyog&feature=related : autre exemple en video dans le Val d’Oise

- sur les PEDS : plans de déplacement scolaire
htttp ://plan-deplacements.fr/servlet/getDoc ?id=62885&m=3&cid=23120

- http://cheminsdelecole.free.fr/articles_liens/Pedibus-JJ_UTM_20120117.pdf : une recherche universitaire sur les pedibus de deux écoles toulousaines

- http://www2.ademe.fr/servlet/KBaseShow?sort=-1&cid=96&m=3&catid=17412

- http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Douai/actualite/Autour_de_Douai/De_Scarpe_en_Sensee/2011/05/26/article_les-ecoliers-ont-etrenne-le-systeme-de-p.shtml

- http://www2.ademe.fr/servlet/getDoc?cid=96&m=3&id=27754&p2=14134&ref=14134&p1=1

L’exemple de Roubaix avec de nombreuses écoles et un premier pédibus en 2003


Agenda

<<

2017

 

<<

Décembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Nouvelle brève N° 302

dimanche 26 novembre

le film qui sonne la fin de Monsanto

vendredi 10 novembre

L’effet cocktail des perturbateurs endocriniens : multiplie la nocivite par 10 et même par 1000

lundi 18 septembre

L’Inserm a mis au point un modèle mathématique capable d’évaluer les effets de plusieurs molécules en mélange. L’institut a étudié onze perturbateurs endocriniens et mis en évidence des effets 10 à 1.000 fois plus élevés que pour la molécule seule.
https://www.actu-environnement.com/ae/news/insrm-perturbateurs-endocriniens-effet-cocktail-29650.php4

livre le plus récent sur les perturbateurs endocriniens

vendredi 1er septembre

Les perturbateurs endocriniens. Comment affectent-ils notre santé au quotidien ? , Dr CARO Denise, SLAMA Rémy, août 2017 Quae, 17 €

Dr Denise Caro est médecin et journaliste
Rémy Slama est Directeur de recherche à l"INSERM

Extinction des mammifères... L’homme est un mammifère...

mercredi 12 juillet

the National Academy of Sciences (Pnas), alerte sur l’extinction "massive" de 27600 espèces de vertébrés
https://m.actu-environnement.com/actualites/etude-pnas-sixieme-extinction-mammiferes-vertebres-29371.html

16 mesures pour sauver les générations futures

jeudi 6 avril

Un très bon article et un très bon titre publié par l’AFIM, agence de presse de la Mutualité
https://www.mutualite.fr/actualites/environnement-16-mesures-sauver-generations-futures/