Présentation du T. 3 de l’Atlas régional environnemental du NPDC

mercredi 3 février 2016
par  Frédéric BIGOT
popularité : 5%

Présentation du Tome 3 de l’Atlas régional environnemental du Nord-Pas-de-Calais
par le S3PI-HCD, le 14 décembre 2015,

Le tome premier présentait un état des lieux de notre patrimoine environnemental, nettement plus riche qu’on ne l’imagine, en tout cas pour un profane, au premier abord.
Le second tome exposait les pressions exercées sur l’environnement par nos activités économiques principalement.
C’est le tome 3 de cet atlas régional qui nous a été présenté au cours de cette réunion.
Il s’agissait pour ce dernier tome de reprendre les éléments des deux premiers tomes en les détaillant à l’échelle des territoires, disons d’un arrondissement.
Les deux précédents tomes avaient déjà été présentés et mis à disposition des particuliers auparavant mais une distribution des trois tomes avait été organisé à la fin de la réunion.
Les trois tomes sont clairs, bien illustrés et constituent un ’’outil de connaissance’’ indispensable à notre mission de veille environneRmentale, qui comme chacun sait, ne peut s’exercer sans la connaissance la plus fine possible de ce que nous voulons protéger. Je veux parler bien sur de notre patrimoine environnemental.
Ce tome 3 ne parachève donc pas définitivement un travail - qu’il faut saluer par son étendue - de plusieurs années et qui nous permet désormais de disposer d’une bonne base de travail pour améliorer notre connaissance de notre patrimoine et des problématiques environnementales régionales qui le menace.
Il nous permet certes de disposer d’une vue synoptique, mais non exhaustive, pouvant et devant être enrichie continuellement grâce aux apports des associations et des bénévoles qui voudront bien continuer à alimenter les bases de données de l’atlas par le biais du site internet dédié à cet effet.
Sans rentrer dans le détail, on peut cependant noter que, malheureusement, l’érosion de notre biodiversité régional se poursuit, que cet atlas ne comprend pas de données sur la pollution lumineuses, que les données sur les pollutions sonores, visuelles ou les éoliennes restent peu fiables ou parfois absentes.
Bref, même si cet atlas est imparfait, parce qu’il est le premier de son genre, il a au moins le mérite d’exister.
Sur le long terme, une fois de plus, c’est à nous, associations environnementales et particuliers, de l’enrichir, de le faire vivre et de nous en servir pour qu’il devienne un outil de connaissance de plus en plus ’’affûté’’ et opérationnel, au service de tout ceux qui ont le soucis de protéger ce qui est le plus fragile et en même temps le plus indispensable à notre vie...
Continuons-donc à protéger notre patrimoine environnemental, parce qu’il recèle des trésors bien sûr...mais aussi pour nous protéger nous-même et parfois, pour nous protéger de nos propres ’’congénères’’ !

Frédéric Bigot
Président de LVE


Agenda

<<

2018

 

<<

Septembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Plateforme de camping entre particuliers

samedi 14 juin 2014

teforme_de_camping_entre_particuliers_1994.html

Osons la Bio

vendredi 11 novembre 2011

Un lien pour une pétition pour peser sur les candidats aux présidentielles afin d’encourager la culture bio en France
alors que nous importons ...

http://action.bioconsomacteurs.org/