CR de la Réunion publique sur la Santé environnementale et l’incinérateur de Douchy jeudi 3 octobre

Avec de nombreux spécialistes éminents
lundi 7 octobre 2019
popularité : 3%

Compte –rendu de la réunion du Collectif Anti Incinération de Douchy-les Mines (CAID)du 3/10/19

Présentation de Quentin Omont :
il rappelle l’historique de la situation et la constitution du collectif opposé au projet d’augmentation des capacités de l’incinérateur. Il évoque les possibilités futures.

Plantons le décor : les indicateurs de santé : Dr Michel Simonot

Rappel de l’existence de la Charte de l’Environnement, inscrite dans le constitution française et du code de déontologie des médecins (article 12)
Le Hainaut et plus particulièrement le Valenciennois se caractérisent par une situation sanitaire catastrophique en terme d’espérance de vie avec un taux de mortalité toute cause de +30% par rapport à la moyenne française et de + 50% pour les décès précoces soit avant l’âge de 65 ans pour les hommes. C’est aussi une région très touchée par le chômage, des revenus bas, une qualification faible, et où l’on trouve le plus de parents isolés.
Cette description correspond parfaitement à la définition de la santé environnementale de l’OMS

Liens entre Santé et Environnement : Dr Brigitte Simonot

Définition de la santé Environnementale
La pollution de l ‘air, les polluants liés à l’incinération et leurs conséquences sur la santé 
Les problèmes des normes techniques et non sanitaires, des faibles doses et des effets cocktails
Les effets sur la chaine alimentaire
La notion d’exposome (quantité de polluants auxquels un individu est exposé ) 
Cas particulier de la grossesse et de l’enfance ;
Travaux de la DOHaD (existence d’un lien entre diverses expositions dès la vie intra-utérine et la survenue de maladies chroniques à l’âge adulte ), les 1000 jours


 importance pour la prévention
Le projet d’augmentation d’incinération de Douchy ne peut qu’aggraver l’état sanitaire et est contraire à la directive européenne sur la hiérarchisation du traitement des déchets

Jean-Paul Lescoutre : représentant le FNE au CESER

Citoyen engagé, qui souhaite apporter une dimension humaine au débat, et nous dit son enfance dans le bassin minier - Rouvroy Sous Lens - une expérience de laboratoire au sein de l’usine NORBENZOL de Drocourt-Mines- puis le choix d’une carrière dans la Fonction publique, la Police Nationale, qu’il termine au grade de Commandant Fonctionnel, dans une Brigade Criminelle... Son retour au pays lorsque le moment de la retraite fut venu, en 2002, la découverte d’une région sinistrée, les bilans morbidité, mortalité, les taux de cancers les plus élevés du pays, l’espérance de vie moindre, nombre de ses amis d’enfance déjà disparus ... Ce constat l’incite à comprendre les causes de cette situation et ses capacités d’investigations, mettent en évidence très rapidement l’incinération comme étant l’une des causes connues de pollution de l’air de la région, désigné comme étant également le plus pollué de France... Dix installations d’incinération sur une surface restreinte, des centaines de milliers de tonnes de rejets toxiques à l’année, et une étude d’impact environnemental globale sur le sujet qui lui semble défaillante... des fumées invisibles pour l’oeil humain qui masquent la réalité de cette pollution avérée...
      Il en découle de sa part des activités soutenues parmi les Associations de protection de l’environnement de la région, la qualité de Vice-président de la Fédération France Nature Environnement des Hauts de France, et sa désignation à ce titre de Membre du Conseil Économique et Social, Environnemental, Régional - CESER- de la Région des Hauts de France... Il nous rappelle les travaux de cette assemblée qui représente la Société Civile, quant à la problématique déchets, qui sont accessibles sur site internet, et notamment une recommandation d’avoir à diminuer l’incinération pour la supprimer à terme au regard des mauvais indicateurs régionaux de santé et de la pollution atmosphérique prégnante... Il nous dit également que la Commission d’Enquête mise en place pour l’élaboration du Plan Départemental du département du Nord, d’élimination et de gestion des déchets en 2011, et actuellement encore en vigueur, recommandait : la diminution voire la suppression à terme de l’incinération, dans l’immédiat de porter l’effort sur la diminution de la production des déchets à incinérer...
 En guise de conclusion il dira son incompréhension de voir venir des déchets de l’Aisne, pour augmenter l’activité de brûlage, une initiative aux antipodes de la notion de traitement de proximité, il souhaite enfin que Monsieur le Président du Conseil Régional, autrefois Ministre de la Santé Publique et nos Conseillers Régionaux actent ces revendications dans le plan départemental de prévention et de gestion des déchets en cours d’élaboration, voire même d’Enquête Publique jusqu’au 16 octobre prochain ... Un dossier accessible où chaque habitant peut dire son avis ...
 

Dr Cordonnier : Non respect de la hiérarchisation du traitement déchets

« L’utilisation des incinérateurs municipaux d’ordures ménagères pour la production d’énergie pourrait jouer un rôle important dans la transition vers une économie circulaire, à condition que les processus de prévention, de réutilisation et de recyclage soient prioritaires dans les systèmes de gestion des déchets.
 
le risque de réorientation des déchets vers l’incinération au lieu du recyclage et de la valorisation doit être géré avec prudence.
Status and Opportunities for Energy Recovery from Municipal Solid Waste in Europe
Joint Research Centre, European Commission Ispra, Italy
WASTE AND BIOMASS VALORIZATION19 April 2018 “

L’incinération, au profit des intérêts financiers de Dalkia (EDF), au détriment de la santé des habitants et du développement économique du territoire

-----------------------
Il faut privilégier la diminution des déchets à la source, la récupération, le recyclage et refuser toute augmentation de l’incinération et de l’enfouissement. Seul, un mouvement citoyen peut impulser ces changements.

Enfin, un recours gracieux a été adressé à Monsieur le Préfet en ce sens.

réunion publique à propos de l’agrandissemenr de l’incinérateur, des risques pour la santé

réunion organisée par les Hauts de France en Transition, à 18 h 30 le 3 octobre, Salle des Fêtes, Place des Nations, à Douchy

Avec le Dr Brigitte Simonot, Présidente de la Coordination Régionale des Professions de Santé Environnementale , CRAPSE 59-62.
Dr Michel Simonot, Délégué régional de Réseau Environnement Santé
Dr Paul Cordonnier, Président d’APRES, association du RES sur Hornaing
Thierry Dureux, Président de France Nature Environnement pour les Hauts de France
Jean-Paul Lescoutre, membre du CESER

Quelles solutions pour nos déchets ?
L’incinération est elle la meilleure solution pour éliminer nos déchets ?
Des alternatives existent ...
Quel est son impact sur notre santé et sur l’environnement ?
Pollution de l’air, du sol, de l’eau ? Quelles nuisances ?
Comment traiter et éliminer nos déchets en limitant la pollution et les risques sanitaires ?


Agenda

<<

2019

 

<<

Octobre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
30123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Prospective de l’ADEME sur le mix électrique

vendredi 21 décembre 2018

Des prospectives peu réjouissantes...

La sobriété pas sérieusement envisagée...

https://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/evolution-mix-electrique-horizon-2020-2060-010655.pdf