Naissance de L.V.E.

LE VALENCIENNOIS ENVIRONNEMENT


Historique


Début Novembre 2007, en pleine nuit, de nombreux habitants du Valenciennois se réveillent en sursaut. Des bruits fracassants suivis d'un vrombissement persistant les agressent pendant une heure... Décollage ou crash d'un avion ? Explosion ?

L'auteur de ce vacarme est vite identifié : l'aciérie L.M.E. de Trith-Saint-Léger

qui met en service son nouveau four !

Dès le lendemain, de façon non concertée, chacun y a va de son coup de téléphone, de son courrier aux mairies, aux élus, à L.M.E....

Mi-Novembre, nous nous rassemblons afin d'informer et de nous défendre. L'idée de créer une association prend naissance. La situation catastrophique perdure et certains se plaignent des odeurs désagréables et des particules noires qui tombent sur les boiseries et les véhicules. Nous commençons à faire circuler une pétition.

Le 22 Novembre : appels téléphoniques et déplacements à la mairie de Valenciennes, à la D.R.I.R.E. Prise de contact avec M. Martin, ingénieur environnement de L.M.E.. La D.R.I.R.E. ne juge pas bon de nous répondre...


Le 5 Décembre : suite au dépôt de la pétition, M. Riquet, maire de Valenciennes, nous répond par courrier, exprimant sa profonde vigilance face à cette situation préoccupante.


Le 12 Décembre : réunion en mairie de Trith-Saint-Léger avec le maire, M.Jessus, une collaboratrice de la mairie de Valenciennes, Mme Clotilde Novarèze, un collaborateur italien et le P.D.G. de L.M.E., M. Christian Lebrun, lequel conclut la réunion par : « Il ne faut vous attendre à des miracles ! ». Néanmoins, des mesures d'isolation de l'usine sont projetées (création de cloisons intérieures, d'un mur extérieur de 35m de haut sur 100m de large, d'un tunnel insonorisé)...


Le 18 Décembre : L.M.E. par son P.D.G. M. Lebrun, nous fait parvenir un rapport. L.M.E. y reconnaît des pointes de bruit à plus de 120dB la nuit (la norme est 60dB) et explique son problème de bruit par un modèle mathématique inadapté !


Le 28 Décembre : nous sommes destinataires d'un avis d'enquête publique (du 7/01 au 7/02/2008). Les nuisances continuent, voire s'amplifient... Nous distribuons un tract afin de fédérer nos forces.


Nouvelle année 2008 (deux mois déjà !)

Nous ne vivons plus dans des conditions normales ! L.M.E. a décidé de s'affranchir de l'enquête publique qui débute après la mise en service du nouveau four, bafouant le code de l'environnement (article L123-1). Nous déplorons le silence des représentants de l'état, de notre ministre de l'environnement M.BORLOO et de la D.R.I.R.E..


Le 7 Janvier 2008 (début de l'enquête publique)

Nous nous présentons, en délégation, en mairie de Trith-Saint-Léger afin d'exprimer notre mécontentement. Il est clair que la mairie et le commissaire-enquêteur ne nous attendaient pas et nous sont a priori hostiles. On découvre que le problème de bruit n'est que la face émergée de l'iceberg. De gros problèmes de pollution sont évoqués, faisant notamment référence aux métaux lourds (cadmium, plomb, mercure...), à la dioxine...

Le 11 Janvier 2008 : le conseiller municipal J.C. Dulieu nous assure de son soutien par écrit et envoie un courrier à M. le Sous-préfet de Valenciennes, M. Marc Burg. Lequel y répondra le 8 Février par courrier, assurant notamment « Un arrêté préfectoral de mesures d'urgence avec des échéances strictes a été pris ainsi qu'une mise en demeure de respecter les valeurs limites de bruits prévues par l'arrêté préfectoral d'autorisation ».


Le 17 Janvier 2008 : première réunion publique dirigée par Marie Zwingelstein en présence de Clotilde Novarèze, de la presse et de nombreux riverains. Les objectifs généraux (retour à la tranquillité, non pollution air et sol, pas de fermeture de l'usine, besoin de communication...) sont évoqués.

Cette réunion donnera lieu à la création de l'association Le Valenciennois Environnement le 02 Février 2008.



Portfolio

Situation géographique LME

Articles publiés dans cette rubrique

mardi 18 décembre 2007
par  Webmaster

Le 18 Décembre : L.M.E. par son P.D.G. M. Lebrun, nous fait parvenir un rapport

L.M.E. y reconnaît des pointes de bruit à plus de 120dB la nuit (la norme est 60dB) et explique son problème de bruit par un modèle mathématique inadapté !

Agenda

<<

2017

 

<<

Décembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Plateforme de camping entre particuliers

samedi 14 juin 2014

teforme_de_camping_entre_particuliers_1994.html

Osons la Bio

vendredi 11 novembre 2011

Un lien pour une pétition pour peser sur les candidats aux présidentielles afin d’encourager la culture bio en France
alors que nous importons ...

http://action.bioconsomacteurs.org/